23 avril :
pour la première fois, nous nous sommes engagés à soutenir une association caritative locale ; sollicités par la présidente du « Défi Anthony » qui chaque année regroupe de nombreuses personnes, associations pour soutenir la recherche sur la leucémie des enfants, nous avons dit « banco » pour une tyrolienne sur place. Dimanche matin, après qu’un bûcheron ait fait une coupe sévère aux branches basses de plusieurs  arbres situés sur le trajet de notre tyrolienne, nous tendons 50 m de corde entre un chêne et un gros acacia. Dès 10h30, nous sommes opérationnels pour accueillir les enfants présents et avides de dévaler 1, 2 ou 3 fois les 50m de corde avec arrêt sur une grosse botte de paille. Après une courte pause pendant midi, on recommence et début d’après-midi avec encore beaucoup de jeunes amateurs ; vers 15 h45, un évènement viendra mettre fin prématurément à cette opération. En effet, une voiture s’engagera sous la corde, après que les parents présents l’aient laissé passer. Heureusement, pour la petite qui a percuté violemment le rétro de la voiture, le bilan sera moins grave que nous croyions au départ (juste quelques contusions). Malgré tout les pompiers sont intervenus et l’ont transportée aux urgences à Roanne. Décidément, les tyroliennes ne nous portent pas chance ! (Didier, Gabin, Philippe et Nathalie, Albin, Michèle et Danièle)

30 avril :
première désobstruction dans le TUNNEL à Saint Gengoux. Il a fallu tout d’abord évacuer ce qui était tombé depuis l’an dernier. La grotte de l’ETE devient de plus en plus dangereuse, les chutes de terre et de pierres sont de plus en plus fréquentes et le risque de se faire enterrer devient une réalité : il va sûrement falloir envisager de creuser à un autre endroit ou attaquer différemment la trémie. 372 seaux ont été sortis. (Lionel, Pascal, Ludovic ainsi que Betty, Georges, Bernard, Albane, Guilhem et Josselin)
Le même jour, dans le BUGEY, 3 Argilons s’emploient à descendre le BIEF DE LA VALOUZE. (Chloé, Sylvain, Dominique L.)