11: nous nous retrouvons à AZE pour une séance de film avec Michel LUQUET. Ce sera sûrement la dernière pour le clip destiné aux visiteurs. Michel a presque fini de monter le petit film qui durera 8'. Le matin, Fanny et Lionel étaient présents et ils se sont consacrés à la préhistorique dans sa première partie. A 13h30, Héloïse (archéologue Mâconnaise), Pascal et Didier  rejoignent le trio pour continuer à tourner. La première partie sera costumée: Héloïse et Pascal se transformeront pour l'occasion en gallo-romains, plus vrais que natures! Ils manipuleront une lampe à huile devant la caméra de Michel. Ensuite, Héloïse et Lionel nous quitteront tandis que nous nous dirigerons vers la rivière et le siphon des Beaunois où nous ferons une longue séance de prises de vues.

16: nous nous retrouvons à Thoirette à 9h30 pour une traversée de la grotte de COURTOUPHLE. Cette sortie sera en même temps de la découverte pour Lucia, une jeune et sympathique lycéenne espagnole, invitée par Ambre. Nous serons épatés par son aisance (c'était sa première descente sous terre), son calme et surtout son sourire en toute circonstance. Nous montons à CHOUGEAT dans deux voitures et prenons la direction de la crête, sous la ligne THT. Gourou venait à Courtouphle pour la 13ème fois mais il lui faudra tout de même 45 mn pour trouver l'entrée de la cavité: à sa décharge, la végétation ressemble par endroits à une forêt tropicale! Pour la traversée, la progression se fera sans difficultés, tout le monde bien à l'aise pour les rappels. Les mains-courantes posées par le CDS 01 seront très utiles tant pour la sécurité que pour trouver la suite du parcours. 5h15 plus tard nous apercevons le jour au bout de la dernière galerie. Albin passera vite un coup de fil à Georges qui devait commencer à être inquiet: nous aurions dû sortir vers 15h30/16h! (Didier, Pascal, Ambre, Albin, Betty, Georges et Quentin, Lucia)

17: une petite équipe d'Argilons avait pour une fois déserté les canyons pour prendre de la hauteur dans les Alpes du sud. Ils ont gravi 2 sommets du massif des ECRINS: le dôme de Neige et ROCHE FAURIO. Une belle aventure dans un cadre somptueux et en conditions idéales. (Philippe, Chloé, Jean Pierre, Sylvain, Damien et Pierrette)

19:  Lionel et Didier se rendent à Saint Gengoux pour présenter au conseil municipal nos travaux et parler des perspectives très intéressantes sur le plan scientifique des cavités de ce massif.

23: désobstruction à St Gengoux: la journée débute par le dégagement de la grotte de l'ETE. Au second voyage, une pierre tombe du chariot et perce le tuyau. Par le trou (4cm x 1 cm) l'eau jaillit en geyser et en peu de temps, le tunnel est envahi. Très vite les rails sont recouverts et toutes les tentatives de colmatage échouent. Il faut arrêter l'alimentation en eau; Georges part à la recherche d'une quille en plastique tandis que les autres vont ouvrir le regard à la prise d'eau de la GOULOUSE.  Dans le tunnel, la pression diminue et Georges revient avec pompe, tuyaux et groupe électrogène du CDS. Le groupe fait encore des siennes, ils ont du mal à le stabiliser mains ils réussissent néanmoins à tout pomper. Un colmatage à l'argile est testé.Bernard part voir les différents points du tunnel où il y a des fuites. celles-ci sont toutes localisées entre les buses et la sortie est du tunnel. Plus on va vers l'est, plus il y a du limon au sol Au retour, Bernard jette un oeil au-dessus des buses pour voir l'effondrement d'argile que nous apercevons depuis le tunnel. Il s'avère que cet argile correspond à un placage contre la paroi, mis en place par les ouvriers: si cavité i y a, ce sera en dessous qu'il faudra creuser. 24 seaux  Lionel, Pascal, Betty et Georges, Bernard Gagnard, Pascal Quiclet)

27: sortie découverte pour Guillaume La Rocca qui avait fait ses premières armes sur corde en mars chez Albin. Cette fois c'est à CRAS que nous l'accompagnons et nous en profitons pour équiper totalement la cavité. Les deux puits (P8 et P12) seront équipés en double. Guillaume s'en est très bien sorti ayant bien assimilé les contraintes techniques. Il fera un beau reportage photo. TPST: 2h30 (Didier, Pascal, Roland, Christian Mauguin)

30: Pascal, Georges et Bernard Gagnard se rendent au tunnel afin de réparer correctement le tuyau endommagé lors de la précédente séance. Ils devront mettre la pompe en route, l'eau ayant envahi le début du tunnel.