7 janvier: pour cette première séance à AZE, une belle découverte allait récompenser les spéléos: la mise à jour d'un ours presque complet (petite taille) avec déjà pour les deux séances précédentes, le dégagement de plusieurs os très fragiles. Comme l'effectif était assez important, 3 chantiers furent ouverts: au fond, malgré les conditions très difficiles avec l'humidité liée au mois d'intempéries qui rend la zone très aquatique, voire transformée en cloaque. L'argile y est maintenant très liquide. De nouvelles poupées d'argile en forme de disques de diamètre et d'épaisseur variables. Au fond, découverte d'un nouveau vide, très léger entre palfond et sommet du remplissage. Une petite stalactite apparaît, ce qui est encourageant et laisse présumer que l'arrivée d'eau n'est pas loin.

A la seconde gare, l'agrandissement est poursuivi. Le mortier de fractionnement "DURANDAL" fonctionne bien. De nouveaux trous sont percés et remplis de mortier afin que d'ici février le travail se fasse. Enfin à la verse, la coupe est prolongée en prenant soin de dégager délicatement les os en place, comme en novembre et décembre. Le plus gros est orienté N-S, il a été laissé en place. En continuant son dégagement, les fouilleurs se sont aperçus que plusieurs os, dont une colonne vertébrale en connexion, étaient en place avec en plus un crâne, une omoplate et quelques côtes. Malheureusement les os sont très "pourris" et difficiles à extraire. Par contre, ils semblent appartenir au même individu, relativement petit qui a dû emprunter la galerie de Chauffailles. Ce genre de découverte reste très rare à AZE, celà faisait plus de 15 ans que ça ne s'était pas produit. 260 seaux et 8 brouettes ont été sortis. Etaient présents:

le matin, Albin et toute la journée, Albane, Lionel, Pascal, Betty, Georges Dedienne, Bernard Gagnard, Simon Dautun, Véronique Colléoni, Pascal Quiclet, Yves Contet, Rémi Bellet, Florian Laifa.

3 décembre :
assemblée générale du club à Saint Igny de Roche. Les Argilons s’étaient bien mobilisés : 21 Argilons présents + 5 autres personnes. Les Argilons ont tous reçu le compte-rendu.

10 décembre :
désobstruction à AZE. Pour cette seconde séance de la saison, nous sommes plus nombreux et en plus, nous avons 3 nouveaux « gratteurs », motivés qui sont venus renforcer l’équipe. Le matin est surtout consacré à l’aménagement de la première gare et à l’installation de la seconde gare et à la coupe après la verse. 202 seaux et 13 brouettes évacués (Didier, Lionel, Pascal, Albin, Betty ainsi que Bernard, Yves Contet, Pascal Quiclet, Georges, Simon, Annie, Jéromine et Maxime)

8 octobre :
16èmes JNSC à BLANOT. Seuls les Argilons étaient au rendez-vous avec Françoise Gardette et Daniel Vergniaud qui nous ont fait un accueil très chaleureux, très convivial avec des viennoiseries et le café ! 98 personnes ont répondu à notre invitation (entre 2 ans1/2 et 81 ans). On a eu droit à la visite d’une équipe de France 3 (Anne Berger, Christophe Gaillard et Francis Nivot) qui ont fait des images (2mn 09) pour le 19-20 du soir-même. Malgré la météo, ce fut une belle journée, riche en échanges et en bonne humeur avec beaucoup d’enfants. Les visiteurs ont bien participé au quizz (plus de 30 réponses) et ce sont 2 vainqueurs ex-aequo qui viendront l’an prochain en découverte avec nous (David Locquin et Amandine Dubois qui se voit récompensée de son assiduité aux JNSC, elle a participé au moins 5 fois) (Didier, Lionel, David, Pascal, Audrey, Julien, Albin, Isabelle, Roland, Sarah, Ludovic, Clément, Judicaël, Valentine, Daniel, Quentin, Maurice, Christian, Michèle ainsi que Marjo, Gaspard, Sylvie, Georges, Betty, Maureen)

14 et 15 octobre :
Lionel, accompagné de Jean Philippe Grandcolas a passé deux journées dans les souterrains thermaux de Bourbon Lancy pour y faire un reportage photo. Ils ont beaucoup souffert… de la chaleur (eau à 57°C) mais sont ressortis pas tout à fait cuits !

21 octobre :
histoire de mettre le pied à l’étrier (ou à la pédale !) de deux de nos jeunes recrues, Julien et Quentin, nous avions décidé de les emmener à la MORGNE qui se prête très bien à une sortie d’initiation technique. Nous étions 7 au total et ce fut l’occasion d’une bonne séance photo par Lionel (Albin et Placide ont eux aussi fait crépiter les flashs). On est descendus jusqu’au dernier puits borgne, ce fut aussi l’occasion de faire équiper Pascal et déséquiper Albin et Quentin. Il y avait toujours autant de salamandres (certaines avoisinant les 20 cm) au pied du puits d’entrée (j’en ai compté 16). TPST :4h.

27 octobre :
conseil scientifique à AZE. Le niveau est cette année encore, très relevé avec des interventions de Stéphane JAYET, Baudoin LISMONDE, Christophe GAUCHON ou encore deux jeunes étudiants en master II qui font sur leur thèse sur AZE. Une journée très intéressante (Didier, Lionel)


29 octobre :
dernière désobstruction à Saint Gengoux. Le record du nombre de seaux sortis est pulvérisé : 624 ! Nous aurons du mal à faire mieux je pense mais les records ne sont-ils pas faits pour être battus ?  Une belle progression dans la grotte de l’été où l’on peut tenir debout sur plusieurs mètres et la largeur dépasse les 3m. A la perte de la Fuite, on avance horizontalement (environ 2,5m) (Didier, Lionel, Pascal, Albin, Fabien et Roland ainsi que Betty, Véronique, Georges, Bernard, Lysiane et Michel, Brynhild)

12 novembre :
sortie perfectionnement à la MOILDA sous une météo très hivernale. Les participants en ressortent enchantés. On s’est arrêtés à -180 avant le départ du boyau menant aux extrêmes. TPST : entre 6h et 6h45. (Didier, Pascal, Julien, Pierre, Raphaëlle, Albin et Quentin)


18 novembre :
conseil d’administration du CSR Bourgogne- Franche-Comté à Cruzille. (Didier, Roland et Ludovic)


19 novembre :
première désobstruction dans la galerie de Chauffailles à AZE. Etant peu nombreux, les spéléos se contentent de travailler dans le début, entre la verse et la deuxième gare. Ils s’emploient à abaisser le boyau mais seulement aux deux extrémités et ils attaquent une nouvelle coupe où ils découvriront un fémur d’ours. Ils découvriront également un bois fossile de près de 170MA. 328 seaux et 9 brouettes. (Lionel, Pascal, Albin, Georges, Julien Lacharme, Guilhem, Josselin et Yves Contet)


25 et 26 novembre :
comme chaque année depuis 4 ans, nous sommes au rendez-vous du 11ème SPELIMAGES à Courthézon. Une fois encore, nous ne serons pas déçus : les 16 films présentés ont enchanté les 400 spéléos présents ! Un petit tour à la fontaine de VAUCLUSE le dimanche matin avant de repartir, pour constater le niveau anormalement bas des réserves souterraines. (Didier, Gabin, Lionel, Jean Jacques, Albin, Isabelle et Roland)

2 septembre :
sur invitation de Nicolas, nous visitons une petite cavité qui s’ouvre dans les carrières de Saint Martin de Lixy au lieu-dit Barnay. Jolie grotte que notre jeune Argilon désobstrue depuis assez longtemps en solitaire. Elle développe entre 12 et 15 m. Présence d’un chiroptère. Philippe a même trouvé un crâne de cervidé au fond du boyau (amené par un renard ?) ainsi qu’une vieille chaussette en laine : pour tenir chaud au renard ! La carrière est impressionnante avec un front de taille très sain sur près de 20m, plus karstifié sur le haut avec quelques entrées à revoir en rappel.
(Didier, Philippe et Nicolas)

8 septembre :
c’est parti pour le tournage du film sur AZE avec Michel. Nous allons passer 3h30 à faire des images dans la rivière jusqu’au siphon des Beaunois. Michel filmera également l’entrée du 3ème étage et la résurgence. (Didier, Roland)

9 septembre :
pour cette dernière grosse sortie découverte, nous montons une fois encore au sommet de la montagne de CRAS pour cette fois accompagner 20 pompiers de la Chapelle de Guinchay. C’est grâce à un Argilon (actuellement en année sabbatique), Christian Brunet et ses fils Damien et Nicolas, tous deux JSP à la caserne. Ils nous ont aidé à encadrer car ce jour-là, les Argilons étaient plutôt aux abonnés absents. Néanmoins tout s’est bien passé et nos jeunes sapeur(e)s sont ressortis enchanté(e)s de la grotte. TPST : 2h40 (Didier, Albin)

10 septembre :
retour à Saint Gengoux où nous sommes bien décidés à avancer. Le matin nous sommes 11 et 9 l’après-midi. Le record des seaux évacués va tomber : 552 ! Dans la perte de la FUITE, que nous avons équipée d’une poulie sur spit pour remonter les seaux à la corde, nous atteignons la profondeur de 5m. Côté grotte de l’ETE, on est toujours dans la brèche avec un peu de calcite et des galets. Présence de quelques os parmi les sédiments. (Didier, Lionel, Pascal, Albin, Roland, Quentin, Nicolas ainsi que Betty, Véronique, Georges, Bernard et Joseph)

17 septembre :
c’est dans le Vercors que notre initiateur Sylvain a entraîné ses 3 amis pour une descente mythique : les ECOUGES (partie supérieure). Personne ce jour-là dans le plus grand canyon du Vercors et un temps correct. (Sylvain, Chrystèle, Pierrette et Marco)

23 septembre :
Didier participe au conseil technique du SSF à Lyon

30 septembre :
Dans l’Ain, tout d’abord, une sortie découverte canyon encadrée par Sylvain pour 3 néophytes. La FOUGE étant engagée avec de l’eau, notre initiateur, avec la météo bien humide de ce samedi, préfère jouer la sécurité et les emmène tout d’abord dans le RHEBY (qui est à sec !) puis l’après-midi dans le GROIN, lui aussi extrêmement bas.
Pendant ce temps, en Saône et Loire, ils sont huit à creuser dans la grotte de l’ETE. 244 seaux sont extraits ainsi que de nombreuses pierres plus ou moins grosses. Un nouveau décrochement de voûte apparaît 40 cm au-dessus du remplissage, dans la partie ouest de la galerie. (Didier, Lionel, Pascal, Betty, Georges, Julien Lacharme, Bernard, Guilhem)