2 mars
première conférence de l’année à la salle polyvalente de Saint Igny de Roche. Malgré une publicité sur les réseaux sociaux, les listes mail, le bulletin municipal, auprès du conseil municipal et de plusieurs associations, le public ne fut pas au rendez-vous. Seules 10 personnes (en plus des 12 Argilons présents) avaient fait le déplacement. Malgré tout ce fut une très sympathique soirée et tous les spectateurs ont été éblouis par les images de MAZENAY et MALAVAL. A l’issue de la projection, nous avons partagé le verre de l’amitié avec les spectateurs, très touchés par notre accueil très convivial et surtout la qualité des films de Michel. (Didier, Florian, Gabin, Audrey, Georges Chetaille, Nicolas, Roland, Judicaël, Clément, Valentine, Michèle, Daniel)

4 mars
première journée de formation technique initialement prévue à Davayé, puis à Vergisson. Devant les conditions météo, Albin et Philippe ont gentiment proposé leurs locaux professionnels. Finalement c’est à Dompierre, chez Albin que s’est déroulée cette journée. Son atelier de 450 m2 avec une mezzanine s’est très bien adapté à nos activités (canyon et spéléo). La jeunesse était bien présente et un néophyte était venu pour apprendre les rudiments de la progression sur corde avant d’aller tourner un film dont l’intrigue se passe sous terre, dans les Pyrénées. Une excellente journée, bien suivie comme tous les ans et qui s’est passée dans un confort rarement atteint, nous avions même le chauffage ! (Didier, Albane, Guilhem, Johan, Josselin, Dominique et Jean jacques, Chloé, Jean Pierre, Sylvain, Pascal, Ambre, Damien, Albin, Roland, Audrey, Judicaël, Clément, Valentine, Georges, Daniel + Angélique, Guillaume et Elian)

11 mars
pour cette dernière séance de la saison hivernale, nous devions avoir les élus du département qui devaient assister à nos travaux et discuter de nos projets qui sont centralisés sur Azé, le colloque « histoire de désobs »en 2019 et le Congrès UIS de 2021. Malheureusement un rhume a empêché la vice-présidente de quitter son lit pour la galerie de Chauffailles. Seule Madame Vernus, la chef du service patrimoine au Conseil départemental avait fait le déplacement et sa présence a été très positive. Pour cette séance un peu exceptionnelle, nous avions invité beaucoup de monde et nos voisins et amis Rhônalpins s’étaient déplacés en nombre pour appuyer nos arguments auprès du département, mais également se retrousser les manches pour sortir de l’argile avec nous : Bernard Chirol, Yves Contet, Jean Philippe Grandcolas, Marcel Meyssonnier et Jacques Romestan. Merci les copains ! Outre ces spéléos des départements voisins, beaucoup de fidèles d’Azé avaient répondu à notre appel : Bernard Gagnard, Véronique Colléoni, Daniel Vergniaud, Annie, Jéromine, Maxime mais aussi Baptiste, Mahaut et Robert Cornier   . Durant cette journée, Marcel avec Jéromine, Maxime, Baptiste, Albane et Mahaut ont procédé au comptage des chiroptères dans les deux grottes et dans le tunnel à Saint Gengoux l’après-midi : au total 44 petites bêtes ont été recensées. Au fond de la galerie, ça change d’aspect et on voit du vide sur au moins 2 à 3 m avec du concrétionnement : affaire à suivre en novembre prochain ! Au total, 222 seaux furent évacués et 7 brouettes vidées (cette dernière ne roulait plus qu’en marche avant !) (Didier, Albane, Lionel, Pascal, Philippe, Albin, Nicolas, Betty, Georges et Maumau)