2 mars
première conférence de l’année à la salle polyvalente de Saint Igny de Roche. Malgré une publicité sur les réseaux sociaux, les listes mail, le bulletin municipal, auprès du conseil municipal et de plusieurs associations, le public ne fut pas au rendez-vous. Seules 10 personnes (en plus des 12 Argilons présents) avaient fait le déplacement. Malgré tout ce fut une très sympathique soirée et tous les spectateurs ont été éblouis par les images de MAZENAY et MALAVAL. A l’issue de la projection, nous avons partagé le verre de l’amitié avec les spectateurs, très touchés par notre accueil très convivial et surtout la qualité des films de Michel. (Didier, Florian, Gabin, Audrey, Georges Chetaille, Nicolas, Roland, Judicaël, Clément, Valentine, Michèle, Daniel)

4 mars
première journée de formation technique initialement prévue à Davayé, puis à Vergisson. Devant les conditions météo, Albin et Philippe ont gentiment proposé leurs locaux professionnels. Finalement c’est à Dompierre, chez Albin que s’est déroulée cette journée. Son atelier de 450 m2 avec une mezzanine s’est très bien adapté à nos activités (canyon et spéléo). La jeunesse était bien présente et un néophyte était venu pour apprendre les rudiments de la progression sur corde avant d’aller tourner un film dont l’intrigue se passe sous terre, dans les Pyrénées. Une excellente journée, bien suivie comme tous les ans et qui s’est passée dans un confort rarement atteint, nous avions même le chauffage ! (Didier, Albane, Guilhem, Johan, Josselin, Dominique et Jean jacques, Chloé, Jean Pierre, Sylvain, Pascal, Ambre, Damien, Albin, Roland, Audrey, Judicaël, Clément, Valentine, Georges, Daniel + Angélique, Guillaume et Elian)

11 mars
pour cette dernière séance de la saison hivernale, nous devions avoir les élus du département qui devaient assister à nos travaux et discuter de nos projets qui sont centralisés sur Azé, le colloque « histoire de désobs »en 2019 et le Congrès UIS de 2021. Malheureusement un rhume a empêché la vice-présidente de quitter son lit pour la galerie de Chauffailles. Seule Madame Vernus, la chef du service patrimoine au Conseil départemental avait fait le déplacement et sa présence a été très positive. Pour cette séance un peu exceptionnelle, nous avions invité beaucoup de monde et nos voisins et amis Rhônalpins s’étaient déplacés en nombre pour appuyer nos arguments auprès du département, mais également se retrousser les manches pour sortir de l’argile avec nous : Bernard Chirol, Yves Contet, Jean Philippe Grandcolas, Marcel Meyssonnier et Jacques Romestan. Merci les copains ! Outre ces spéléos des départements voisins, beaucoup de fidèles d’Azé avaient répondu à notre appel : Bernard Gagnard, Véronique Colléoni, Daniel Vergniaud, Annie, Jéromine, Maxime mais aussi Baptiste, Mahaut et Robert Cornier   . Durant cette journée, Marcel avec Jéromine, Maxime, Baptiste, Albane et Mahaut ont procédé au comptage des chiroptères dans les deux grottes et dans le tunnel à Saint Gengoux l’après-midi : au total 44 petites bêtes ont été recensées. Au fond de la galerie, ça change d’aspect et on voit du vide sur au moins 2 à 3 m avec du concrétionnement : affaire à suivre en novembre prochain ! Au total, 222 seaux furent évacués et 7 brouettes vidées (cette dernière ne roulait plus qu’en marche avant !) (Didier, Albane, Lionel, Pascal, Philippe, Albin, Nicolas, Betty, Georges et Maumau)

17 mars

Nous étions 3 pour représenter le club à l'A.G du CSR qui avait lieu à FRANCHEVILLE (21) Albin a remplacé Nathalie Guilbaut au CA. (Didier, Albin et Roland)

25 mars

malgré une semaine avec une météo exécrable, 3 courageux ont décidé de prendre leur néo pour affronter un petit canyon du Bugey idéal pour reprendre la saison: FATERIEU. Finalement, les conditions d'eau étaient idéales. (Johan, Sylvain, Dominique Lathuillière)

 

9 au 11 février
un rendez-vous hivernal incontournable pour le SCA a fait son retour après quelques années de disparition : le week-end familial à LELEX. C’est Chloé qui a décidé courageusement de se lancer dans l’organisation de ces deux jours à la neige. Aidée de Roland, Sylvain et ses parents, elle s’en est fort bien tirée et mérite qu’on lui rende un bel hommage pour ce coup d’essai bien transformé. La météo n’était pas de la partie par contre la neige était au rendez-vous. La convivialité, l’humour et un bon bœuf bourguignon ont fait le reste pour que la mayonnaise prenne ! Les participants ont déjà en tête LELEX 2019 en espérant un peu plus de participants. (Florian, Gabin, Albane, Guilhem, Johan, Josselin, Nathalie, Philippe, Julien, Maureen, Héloïse, Cléo, Chloé, Jean Pierre, Sylvain, Damien, Jérôme, Roland et 10 amis ou famille)

3 décembre :
assemblée générale du club à Saint Igny de Roche. Les Argilons s’étaient bien mobilisés : 21 Argilons présents + 5 autres personnes. Les Argilons ont tous reçu le compte-rendu.

10 décembre :
désobstruction à AZE. Pour cette seconde séance de la saison, nous sommes plus nombreux et en plus, nous avons 3 nouveaux « gratteurs », motivés qui sont venus renforcer l’équipe. Le matin est surtout consacré à l’aménagement de la première gare et à l’installation de la seconde gare et à la coupe après la verse. 202 seaux et 13 brouettes évacués (Didier, Lionel, Pascal, Albin, Betty ainsi que Bernard, Yves Contet, Pascal Quiclet, Georges, Simon, Annie, Jéromine et Maxime)

7 janvier: pour cette première séance à AZE, une belle découverte allait récompenser les spéléos: la mise à jour d'un ours presque complet (petite taille) avec déjà pour les deux séances précédentes, le dégagement de plusieurs os très fragiles. Comme l'effectif était assez important, 3 chantiers furent ouverts: au fond, malgré les conditions très difficiles avec l'humidité liée au mois d'intempéries qui rend la zone très aquatique, voire transformée en cloaque. L'argile y est maintenant très liquide. De nouvelles poupées d'argile en forme de disques de diamètre et d'épaisseur variables. Au fond, découverte d'un nouveau vide, très léger entre palfond et sommet du remplissage. Une petite stalactite apparaît, ce qui est encourageant et laisse présumer que l'arrivée d'eau n'est pas loin.

A la seconde gare, l'agrandissement est poursuivi. Le mortier de fractionnement "DURANDAL" fonctionne bien. De nouveaux trous sont percés et remplis de mortier afin que d'ici février le travail se fasse. Enfin à la verse, la coupe est prolongée en prenant soin de dégager délicatement les os en place, comme en novembre et décembre. Le plus gros est orienté N-S, il a été laissé en place. En continuant son dégagement, les fouilleurs se sont aperçus que plusieurs os, dont une colonne vertébrale en connexion, étaient en place avec en plus un crâne, une omoplate et quelques côtes. Malheureusement les os sont très "pourris" et difficiles à extraire. Par contre, ils semblent appartenir au même individu, relativement petit qui a dû emprunter la galerie de Chauffailles. Ce genre de découverte reste très rare à AZE, celà faisait plus de 15 ans que ça ne s'était pas produit. 260 seaux et 8 brouettes ont été sortis. Etaient présents:

le matin, Albin et toute la journée, Albane, Lionel, Pascal, Betty, Georges Dedienne, Bernard Gagnard, Simon Dautun, Véronique Colléoni, Pascal Quiclet, Yves Contet, Rémi Bellet, Florian Laifa.

12 novembre :
sortie perfectionnement à la MOILDA sous une météo très hivernale. Les participants en ressortent enchantés. On s’est arrêtés à -180 avant le départ du boyau menant aux extrêmes. TPST : entre 6h et 6h45. (Didier, Pascal, Julien, Pierre, Raphaëlle, Albin et Quentin)


18 novembre :
conseil d’administration du CSR Bourgogne- Franche-Comté à Cruzille. (Didier, Roland et Ludovic)


19 novembre :
première désobstruction dans la galerie de Chauffailles à AZE. Etant peu nombreux, les spéléos se contentent de travailler dans le début, entre la verse et la deuxième gare. Ils s’emploient à abaisser le boyau mais seulement aux deux extrémités et ils attaquent une nouvelle coupe où ils découvriront un fémur d’ours. Ils découvriront également un bois fossile de près de 170MA. 328 seaux et 9 brouettes. (Lionel, Pascal, Albin, Georges, Julien Lacharme, Guilhem, Josselin et Yves Contet)


25 et 26 novembre :
comme chaque année depuis 4 ans, nous sommes au rendez-vous du 11ème SPELIMAGES à Courthézon. Une fois encore, nous ne serons pas déçus : les 16 films présentés ont enchanté les 400 spéléos présents ! Un petit tour à la fontaine de VAUCLUSE le dimanche matin avant de repartir, pour constater le niveau anormalement bas des réserves souterraines. (Didier, Gabin, Lionel, Jean Jacques, Albin, Isabelle et Roland)